amaury

Dans l'incertain, s'en remettre à la Providence

Le chrétien n'est pas un nostalgique, réfugié dans le passé. Il n'est pas non plus absorbé dans le futur. Il est l'homme du présent, comme nous le manifestent si bien les moines.

Le présent est le temps de la grâce, de la charité en acte. Dieu pourvoit, aussi "pourquoi vous soucier pour demain"... (cf. Mt 6, 34). Il y a tellement d'incertain en ce moment que nous risquons de perdre la paix.

Accueillons sereinement la joie de Pâques, et vivons chaque heure intensément, confiants en la Providence qui ne déçoit pas.

 Père Amaury


Voir les dernières lettres