video Amaury C'est la clameur qui monte vers Dieu quand l'épreuve dure, et qu'humainement, on peine à voir le bout… C'est un cri partagé par beaucoup de fidèles et de prêtres. Les évêques de France viennent d'adresser au gouvernement un plan de déconfinement progressif pour l'Eglise catholique de France. Il rappelle que la liberté religieuse est une liberté essentielle, un droit fondamental.

Avec sérieux et sens de la responsabilité dans le bien commun, les évêques proposent un plan précis de reprise, dès le dimanche suivant le 11 mai, concernant toutes les activités pastorales (liturgie, caté, camps, caritatif…).

La semaine prochaine, nous saurons comment ce plan aura été accueilli, et mettrons en place des dispositions précises. Il nous faudra être irréprochables dans les moyens humains et matériels à déployer.

Pour le moment, accueillons les versets de saint Matthieu (6, 25-33): "ne vous inquiétez donc pas… votre Père céleste sait vos besoins… Cherchez d'abord le Royaume et sa justice, le reste vous sera donné par surcroit".

 Père Amaury


Voir les dernières lettres