Rassemblement diocésain des chorales liturgiques le 11 novembre à l'école Notre-Dame-les Oiseaux.

Cette rencontre décidée dans la suite du synode a rassemblé environ 400 choristes dans un des gymnases de l'école.
Bien sûr, la chorale de notre paroisse était très bien représentée. Nous avons pu retrouver des choristes d'autres paroisses du diocèse pendant les pauses et le repas.

DSCF1175La journée s'est passée en chants pour préparer une célébration particulière intégrant l'office des heures dans l'eucharistie. Les hymnes nous font toucher encore plus la louange et la mémoire de la dédicace de la cathédrale saint Louis de Versailles (célébrée ce jour et le lendemain 12 novembre) nous a permis de chanter la gloire de Dieu.

Bien sûr l'acoustique d’un gymnase n’est pas parfaite mais 400 chanteurs, cela a du souffle ! Nous avons expérimenté la complémentarité de l'assemblée du peuple de Dieu par la mise en œuvre des chants, unissons, chœurs se répondant, chants en alternance hommes, femmes ou solistes, assemblées. Une conséquence en est l'écoute les uns des autres sans attente entre les phrases musicales, ce qui donne une certaine dynamique.

 

Plusieurs choses étaient marquantes :

  • la qualité du silence avant le démarrage de la messe (plus de 5mn) et après la communion,
  • le souffle des chants,
  • l'harmonie des chants : entendre toutes ces voix se répondant avec des expressions différentes - force et puissance des voix masculines et légèreté des voix féminines - nous donne un avant goût de ce que peut être la louange des anges dans le ciel. Et nous en sommes participants.

DSCF1226D'un autre côté, on se sent bien dans cette assemblée qui chante la gloire de Dieu à pleine voix à la fois en communion et s'exprimant dans sa diversité.
Notre Evêque, Mgr Aumonier nous a rappelé la situation missionnaire de l'Eglise et invité à nous laisser travailler par L'Esprit qui nous unit au Christ.
Le Père Loic Bélan nous a témoigné de son bonheur et a rendu grâce d'avoir comme rarement entendu autant de joie, joie de la foi partagée.

Être une voix parmi d'autres pour chanter notre Dieu nous donne en effet la joie et elle est contagieuse.
C'est tout le peuple de Dieu qui vit au même rythme.

Merci au Seigneur et aux organisateurs !

 

1 clic sur le diaporama pour l'agrandir  ▼