avance au large intro

La démarche paroissiale Avance au large a commencé. Voici des explications précises sur ce dont il s'agit et sur la manière dont cela nous concerne tous.

Cette démarche en trois étapes a pour but de nous amener à être encore plus missionnaires, accueillants, évangélisateurs. Pour cela, nous avons à vivre des conversions, personnellement et en communauté. Nous sommes appelés à former une communauté de disciples missionnaires, qui vit de l’Evangile et qui est signe du salut offert à tous. Nous allons prendre le temps d’approfondir ce que cela signifie et de nous donner les moyens de progresser. Nous répondons ainsi à l’appel pressant du pape François à sortir de nous-mêmes pour témoigner de la joie de l’Evangile.

Nous sommes accompagnés dans cette démarche par l’Ecole pour servir l’évangélisation, équipe diocésaine de grande qualité qui se met au service de notre cheminement.

 

Cette démarche Avance au large a commencé par un week-end, temps de ressourcement et d’accueil de l’appel à évangéliser, vécu par une quarantaine de paroissiens représentant les différents groupes et services de la paroisse, les 16 et 17 janvier 2016 au prieuré de Béthanie à Blaru. Les participants ont été envoyés à ce week-end au nom de toute la paroisse, pour transmettre par la suite au sein de notre communauté ce qu’ils ont vécu.

 

Nous avons maintenant abordé la première phase de la démarche, qui nous amène à regarder et améliorer nos attitudes et de nos manières de faire en paroisse, pour que celle-ci soit de plus en plus une communauté unie et rayonnante. Chaque équipe, groupe, service et mouvement de la paroisse sera invité à suivre un parcours en trois séances, à l’aide d’un livret élaboré par l’Ecole pour servir l’évangélisation. Ce parcours alterne les temps personnels et les échanges, avec des temps de prière et d’écoute de la Parole de Dieu pour se mettre à l’écoute de l’Esprit Saint. Il permettra à chaque service ou groupe paroissial de s’interroger sur son appel missionnaire, de (ré-) envisager sa mission particulière en termes d'évangélisation, de relire ses propres pratiques, et si possible – avec audace – de prendre un engagement concret. Les équipes de la paroisse prendront ainsi elles-mêmes les décisions qui les concernent directement, vivront les conversions auxquelles elles sont appelées.

Même si vous ne faites pas habituellement partie d'une équipe, vous pouvez participer à ce cheminement. Contactez Valérie François-Dainville 06 64 24 76 52 ou l’accueil de la paroisse 01 39 65 63 13

Chaque équipe pourra, au terme de ce parcours, faire remonter ses réactions, prises de conscience et décisions à l’Equipe d'animation paroissiale et au curé. Le conseil pastoral étudiera ces remontées et essaiera d’y discerner les appels de l’Esprit Saint pour la paroisse et proposera à la communauté les orientations d’ensemble qui lui sembleront nécessaires.

Le parcours de trois rencontres devra être achevé et les conclusions envoyées au plus tard à la Toussaint 2016.

La deuxième phase se déroulera pendant le carême 2017 et nous concernera tous. Nous serons invités à vivre un parcours en quatre étapes pour faire le point sur notre vie de disciples du Christ. Où en suis-je de ma relation à Dieu, quels moyens je prends pour la nourrir, comment puis-je être témoin du Christ à la place qui est la mienne… Ce cheminement accompagnera et soutiendra la démarche personnelle et la progression de chacun d’entre nous.

La troisième étape ne peut être encore décrite… car son contenu dépendra de ce que nous aurons vécu lors des deux étapes précédentes. L’idée est que la paroisse prenne les moyens de se mettre « en sortie », selon une expression chère à notre pape François. Sortir sur les chemins, dans nos villes, pour aller à la rencontre, chercher ceux qui sont loin, annoncer à tous la Bonne Nouvelle du salut en Jésus Christ, se faire proche des pauvres, offrir la miséricorde dont nous faisons l’expérience pour nous-mêmes… Notre communauté prendra des initiatives missionnaires dans ce sens, après avoir pris le temps, tout au long de la démarche, de se mettre à l’écoute du Seigneur et de ses appels.

Cette démarche est d’une nécessité brulante. La mission nous presse, notre monde a besoin que nous lui annoncions l’Evangile de Jésus Christ, que nous lui offrions notre espérance. Et nous-mêmes, nous avons toujours besoin de nous replonger sans cesse dans ce qui fait de nous des disciples du Christ, de nous laisser toujours davantage évangéliser, renouveler par le Christ.

Je confie à votre prière la fécondité de cette démarche et compte sur l’implication de chaque paroissien.

« Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile ! » (1 Co 9, 16)

 Père Pierre-Marie Hascal, curé